Bienvenue
Forum en bêta. Venez nous rejoindre, on a des cookies Inlov

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Age : 23
Messages : 54

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: prothèses Dorsale, ainsi qu'aux épaules, hanches et genoux - implants oculaires, auditifs, à la nuque
Sac:
Voir le profil de l'utilisateur

Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 21:34
M'aala
Sidonia

Attributs :
Force : 1
Intelligence : 4
Charisme : 2
Dextérité :  3
Endurance : 2
Affinité au masque : 5

Compétences du masque :
Transformation : 4
Athlétisme : 2
Diplomatie : 4

Autres compétences :
Étiquette : 3
Baratin : 3
Survie : 2


Célébrité : Felicia Day
Age : 22 ans
Sexe : Féminin
Fonction : Espionne certains politiciens pour le compte de la Monarchie.

Finances : Je n’ai aucune raison de me plaindre.

Relationnel : Je suis fidèle uniquement à la Monarchie, car c’est elle qui m’a nourrie et élevée.

Et puis on ne va se leurrer : de ce que j’ai vu jusqu’à présent, avoir des relations avec qui que ce soit crée des faiblesses facilement exploitables et me rendrait donc moins efficace dans mon travail. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi les gens s’entêtent à avoir des relations amoureuses. Ça rend complètement idiot.

D’ailleurs à ce propos, les rares fois où des gens ont tenté de me charmer, j’ai du réprimer un sourire. Je ne suis pas très sensible à la beauté physique. Je peux parfaitement oublier un visage, parfois même un nom. Mais je n’oublie jamais une voix. Très sensible aux sons, et malgré une vie sociale plutôt pauvre, je passe une bonne partie de mon temps libre à écouter chanter les artistes de rue, dissimulée sous ma forme animale. Et puis cela me permet de laisser traîner une oreille indiscrète. C’est fou ce que les gens peuvent se raconter quand ils pensent que personne ne les écoute.

Ce qui m’amène à avouer que je suis solitaire. Jusqu’à ce jour, j’ai dû lier de fausses relations seulement par intérêt et cela ne me gêne pas le moins du monde.

Enfin… en y réfléchissant un peu, il y a bien un type là, qui me donne quelques restes quand je vais quémander de la nourriture aux alentours de midi dans le quartier de Sonar. C’est ce que peut s’apparenter le plus à un ami non ? Il me nourrit et parfois me gratouille la tête. J’en demande pas plus. Enfin si. J’aimerai qu’il arrête d’avoir autant d’odeurs différentes sur lui. Je passe un temps fou à me frotter contre ses jambes pour qu’il ait une odeur acceptable, c'est-à-dire la mienne. Mais je lui pardonne. Il me file du lait chaud quand il fait froid.

Caractère : Vu que j’ai passé toutes mes évaluations avec succès, je suppose que je suis équilibrée. Je suis d’un naturel plutôt calme et déteste les conflits. Heureusement pour moi, je me suis très tôt intéressée à la politique et à la noblesse. Cela m’a valu une affectation –discrète- dans ce milieu. Les rares conflits que j’ai eus à y résoudre m’ont permis de démontrer mes talents de diplomate.

Je reste très logique dans ma manière d’aborder les choses. Il me suffit de peser les avantages et les inconvénients d’une situation pour me décider sur la conduite à tenir, le bien de la Monarchie primant sur tout le reste. Et s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

Peu de choses m’énervent. Et quand c’est le cas je prends sur moi pour ne rien laisser paraître. La colère est mauvaise conseillère et fait commettre de regrettables erreurs. Je continue donc d’être placide, quitte à aller courir -sous forme animale- une partie de la nuit dans la ville pour me défouler.

J’aime vraiment écouter les politiciens et les nobles discuter entre eux. C’est un bal captivant de mesquinerie, agrémenté de doux mensonges et parsemé de menaces voilées. Des gens passionnants, qu’il m’amuse de faire tomber en utilisant leurs propres subterfuges. Et je m’assure soigneusement que leurs secrets deviennent les armes de la Monarchie.

Cette affectation m’évite aussi de me retrouver dans des situations que je ne pourrai pas gérer : je m’oppose fermement à l’idée de devoir tuer ou blesser physiquement un être vivant. Ce qui tombe plutôt bien : dans ce milieu, les gens sont toujours plus utiles vivants que mort. Bien sûr je suis loin d’être naïve. Je sais pertinemment que certaines des informations que je rapporte font tomber des têtes. Au sens littéral. Mais tant que je n’ai pas à trancher moi-même une gorge, j’ai la conscience tranquille.

Souvent le sourire aux lèvres, je suis rarement de mauvaise humeur. Sauf lorsqu’il pleut. Dans ce cas je dois me faire violence pour sortir et passe la journée à faire la tête et ruminer dans mon coin. Si je peux me permettre de rester chez moi, je reste roulée en boule dans mon tas de couverture. Et ceci ne fait aucunement référence à un potentiel lit ou canapé. Seulement mon grand carton agrémenté de tissus de soie et de coton dans lequel je dors, car je préfère me reposer sous ma forme animale. J’entends plus facilement les gens arriver et je peux fuir plus vite si le besoin s’en fait ressentir. Un léger côté paranoïaque peut-être… Mais on est jamais trop prudent.

Ah et j’ai aussi une peluche souris qui traîne dans mon carton. Il lui manque un œil et une oreille est à moitié déchirée. Mais je l’aime bien. C’est un gamin qui me l’a donnée il y a bien longtemps. C’est peut-être la seule chose à laquelle je suis attachée sentimentalement, car je suis loin d’être matérialiste.

Pour moi les objets n’ont que la valeur que l’on veut bien leur donner. J’ai donc décidé de ne leur en accorder aucune, histoire de rester concentrée sur des choses plus importantes que les mobiliers et objets hors de prix qui remplissent les belles maisons des gens importants.

Quand je ne surveille pas quelques éléments potentiellement instables ou dissidents, je vais me promener dans les quartiers pittoresques de Synchro. Des quartiers dans lesquels je ne mettrais jamais les pieds sous forme humaine. Mais sous ma forme féline je passe des heures à me régaler des délicieuses senteurs qui émanent des restaurants, me trouve des observatoires parfaits sur des artistes de rues qui dansent ou chantent. Parfois, pour mon plus grand bonheur, j’y trouve des enfants qui me câlinent et jouent avec moi. Ce n’est pas dans les quartiers résidentiels et huppés que cela arriverait. Et sentir des doigts me gratouiller la tête ou le dos est un vrai ravissement. Tenter d’attraper un morceau de ficelle qu’on m’agite devant le museau peut m’occuper pendant des heures, car oui, je suis extrêmement joueuse quand je ne suis pas en mission. Certainement un moyen de décompresser comme un autre.

Mais le mieux reste quand même lorsque les gens me donnent à manger. La nourriture est mon vice caché, surtout le lapin aux herbes et le canard aux abricots. Et c’est très difficile pour moi de résister lorsque les délicieux fumets de ces plats m’arrivent aux narines. Il m’est déjà arrivé de rentrer discrètement chez des gens pour en chaparder un morceau. Heureusement que les félins sont rapides et discrets, sinon je me retrouverais certainement dans des situations pour le moins malaisantes.

Toutefois ne vous fiez pas entièrement à l’image que je renvoie : sous mon apparente gentillesse je suis une calculatrice, qui ment sans remords pour servir les intérêts de la Monarchie. Et pour cette cause, je suis prête à sacrifier beaucoup.

Physique :

Humaine :

J’enlève rarement mon masque, uniquement quand je suis certaine d’être seule, c'est-à-dire dans mon appartement minuscule, et que je dois prendre une douche. Je me sens mal à l’aise quand je ne le porte pas, je vis donc avec la plupart du temps.

Peau pâle, taches de rousseurs qui constellent mes joues et mon nez... De mémoire -et si mes teintures courantes ne les ont pas abîmés-, j’ai des cheveux châtain mi-long qui tirent sur le roux et des yeux gris-vert pas tout à fait humain. Vous vous demandez pourquoi je dis ‘de mémoire’ et ‘pas tout à fait humain’ ? Il se trouve que lorsque mon animal m’a été programmé, j’ai hérité d’un petit « désagrément ». Lorsque je repasse sous ma forme humaine, mes yeux refusent catégoriquement d’abandonner leur pupille allongée et daignent seulement se parer d’une couleur un peu moins voyante.

Certains trouveront certainement ça joli, mais je vais vous apprendre quelque chose : les chats sont myopes comme des taupes et voient un monde fade dans lequel toutes les couleurs vives ont disparues. Le rouge et ses dégradés ne sont pour moi qu’un lointain souvenir, qui a laissé place à un jaune délavé, tout comme le vert. Le ciel est d’un gris déprimant et le bleu plus foncé est un mauve pastel déplorable.

Le seul avantage c’est que j’y vois à peu près dans le noir et que j’appréhende différemment les mouvements. Que ce soit un enfant qui coure ou un oiseau qui vole, les mouvements sont parfaitement nets et je trouve cela d’une beauté envoutante. Ce qui doit sans doute me donner un regard vide sous forme humaine quand je contemple béatement un danseur ou un chat escalader un arbre.

J’ai dû passer par la case implants oculaires pour pallier à mes problèmes de vue sinon, du haut de mon petit mètre soixante six, mes pieds me seraient flous. Et vous conviendrez qu’un espion qui n’y voit rien à plus de soixante quinze centimètres, c’est plutôt inutile.

Cependant j’ai dû m’habituer à mon daltonisme. A cause de ça je me retrouve parfois à porter des vêtements sans doute horriblement mal assortis, vu les regards qu’on me jette dans la rue. C’est aussi pour cette raison que rester sous forme animale est plus pratique –et discret- pour moi. Même si ma carrure fine et ma taille relativement commune me permettent de ne pas attirer l’attention plus que nécessaire.

J’ai aussi des implants pour me permettre de mieux entendre. Cela me permet de récolter plus facilement les petits secrets des gens. Même si parfois j’entends des choses que je voudrais bien oublier.


Chat :

Sous ma forme féline, j’ai un pelage bronze moucheté de noir et les yeux beaucoup plus verts que sous forme humaine. J’avais demandé à quelqu’un lorsque j’étais encore en formation, par curiosité.

Je dois faire pas loin d’une trentaine de centimètre au garrot. Peut-être un peu moins. Et je dois bien atteindre les 80 centimètres de long. Queue incluse. En même temps c’est plutôt difficile de se mesurer quand on est pourvu de pattes et non de mains. Alors peut-être que je suis plus petite que ça. Ou plus grande. Mais j’ai une taille plutôt commune pour un chat. Et vu que je suis fine et élancée, je ne dois pas faire plus de 3 kg. Pas très costaud l’animal. Ce qui rejoint mon apparence humaine finalement.

Les gens qui daignent s’arrêter pour me caresser me disent souvent que je suis douce. Pourtant je ne prends pas spécialement soin de ma fourrure. Je préfère m’amuser et sauter de partout que de passer des heures à l’entretenir. Et je cherche activement les caresses, voir même les câlins quand il s’agit d’enfants.

En parlant d’amusement, je dois faire un effort pour contrer les instincts de chasseur qui s’éveillent dès que je vois un rongeur, ou un oiseau, bouger. C’est pour cela que je préfère rester dans des quartiers animés où les humains grouillent. J’aurais bien trop peur d’aller jouer avec une souris et lui filer un coup de patte un peu trop violent pour elle. D’ailleurs mes griffes ne me servent qu’à grimper. Et aussi à m’accrocher désespérément à la nourriture si quelqu’un tentait de m’enlever de la viande de devant le museau. Surtout si c’est du lapin -ou canard- rôti. Mais sinon je ne les sors jamais dans l’intention de blesser quelqu’un.

J’aime bien sortir à l’aube pour me dégourdir les pattes et écouter la ville se réveiller. Courir sur les toits –uniquement lorsqu’ils sont secs- ou dans les rues, me met instantanément de bonne humeur. Les odeurs sont plus douces et les sons très agréables. Les oiseaux peuvent chanter sans que leur pépiements ne soient couvert par le brouhaha humain.

Et puis j’ai l’habitude d’aller quémander de la nourriture aux alentours de midi à Sonar, quand mon emploi du temps me le permet. Le type qui me nourrit est sans doute un flemmard assez impressionnant. J’ai tenté plusieurs fois de gratter mon petit déjeuner, mais rien à faire : le matin je dois aller chercher ailleurs si je veux manger à l’œil. Et mine de rien c’est plutôt difficile de trouver des gens qui vous nourrissent régulièrement.

Atouts : Ma connaissance de l’étiquette et mon habilité à mentir me permettent de facilement me fondre dans le paysage politique.

Handicaps : Je sais pertinemment que mon refus de blesser physiquement ou tuer me posera un jour de grave soucis, mais pour l’instant je m’en sors… en fuyant les situations dangereuses.

Mon daltonisme. C’est toujours vexant de se prendre une petite raillerie dans les dents parce que vous êtes incapables de trouver le dossier orange au milieu d’une pile de dossier vert. Et c’est franchement pas pratique pour s’habiller sans froisser les globes oculaires des nobles.



Si on me demande qui je suis, ou ce que je fais dans la vie, je dirais très certainement ce qu’il faut pour être crédible.

Que je m’appelle Jessamine, Amalia, Amaryllis ou tout autre prénom qui me semblera approprié.

Que j’ai eu une enfance heureuse dans une famille assez aisée et que j’ai étudié à l’Académie pour apprendre les bases de la politique.Ou que mes parents m’ont élevée comme ils pouvaient avant de mourir d’une mauvaise grippe lors d’un hiver particulièrement froid, et que depuis je vivote en enchainant les petits boulots. Ou une autre histoire de ce genre. Tout dépend de qui vous êtes et des circonstances de notre rencontre.

Par contre, si vous êtes des quelques personnes qui peuvent se targuer d’être mes supérieurs, je répondrai sans broncher aux questions que vous me poserez.

Que ce soit mon premier souvenir ou la cause de ma dernière punition.

Et si vous me demandiez de vous résumer ma vie jusqu’à aujourd’hui- que ce soit pour vérifier la concordance entre mes souvenirs et les rapports soigneusement consignés ou par simple paresse de lire les susnommés rapports- je vous répondrai ceci :

La première chose d’utile dont je me souviens est une partie d’un jeu de mémoire. Je ne me rappelle plus du jeu exactement, si c’était celui avec les couleurs ou celui avec les emblèmes de la noblesse. Tout ce que je sais, c’est que je gagnais facilement et que mon adversaire, un garçon, a fini par renverser la table dans un accès de colère, et que je ne l’ai plus jamais revu.

J’en ai donc déduit que montrer sa colère n’était pas une bonne chose.

J’étais bien contente d’avoir trois repas chauds par jour, un lit pour dormir et un toit pour me protéger de la pluie. On nous répétait inlassablement que beaucoup d’enfants n’avaient pas cette chance. Que la Monarchie prenait soin de nous car nous le méritions.

Qu’elle nous instruisait car pour être utile à la société il faut posséder des connaissances. Qu’elle nous apprenait à obéir car ceux qui ne savent pas se plier aux ordres nuisent à la stabilité de Synchro. Et que nous serions, dans quelques années, des citoyens modèles et utiles à la Monarchie.

Le reste n’a pas vraiment d’importance. Mes journées étaient soigneusement réparties entre les cours pratiques et théoriques. J’aimais beaucoup les sciences politiques et sociales ainsi que les cours de convenances et de danse.

Je me rappelle que lorsque j'ai eu seize ans, j’ai longuement réfléchi avant de choisir mon masque. Que j’ai mis encore plus de temps à me décider sur l’animal à programmer, et que cela m’a permis de confirmer que les instructeurs n’étaient pas patients.

Puis une fois que j’ai été prête à prendre du service en tant qu’espionne dans la sphère politique, j’ai commencé par me faire les dents avec quelques politiciens mineurs. J’ai principalement endossé des rôles de secrétaire et nourrice.

Et maintenant j’attends avec impatience de faire mes preuves sur des personnalités plus influentes, qu’importe les risques que je coure.

Histoire


Masque : Masque du cryptozoologue

Implants : Le basique dans la nuque, des implants oculaires pour pallier à ma myopie  ainsi qu'un implant auditif.

Prothèses : Dorsale, ainsi qu'aux épaules, hanches et genoux.

Spécialisation : Non
avatar
Maître de l'Espace
Age : 30
Fonction : Barman/assassin
Messages : 378
Localisation : Espérez juste que ce ne soit pas votre chambre à la nuit tombée

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: Implants oculaires bilatéraux - peau - prothèses brachiales pour des lames
Sac: une dague à rouelle, un chapeau hait de forme, des gants de cuir noirs
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 21:36
ouiiii .... tu as effectivement fait une erreur dans le code XD bravo ma douée d'la vie !

_________________



Le mal se connaissant est moins affreux et plus près de la guérison que le mal s'ignorant.

Never again will I be dishonored
And never again will I be reminded
Of living within the world of the jaded
avatar
Age : 23
Messages : 54

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: prothèses Dorsale, ainsi qu'aux épaules, hanches et genoux - implants oculaires, auditifs, à la nuque
Sac:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 21:49
Mais de rien Yeah
Bon. Que j'aille dissimuler mon incompétence en trouvant les erreurs !
avatar
Maître du Temps
Age : 28
Fonction : Vendeur en herboristerie
Messages : 543
Localisation : Dans sa boutique

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: Le basique dans sa nuque. Il a également des implants oculaires pour mieux voir la nuit. Prothèses : Aux articulations des coudes, poignets, genoux et chevilles pour amortir ses mouvements dans sa forme animale
Sac: Quelques herbes médicinales, une plume dorée et des poils de son animal programmé dont il n'arrive pas à se débarrasser
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 21:50
Bienvenue à toi, noble voyageur !  

À compter d'aujourd'hui, tu as dix jours pour remplir ta fiche. Durant cette période, ton avatar te sera réservé. N'hésite pas à embêter le staff pour n'importe quelle question, nous sommes là pour ça Free

Et corrige-moi cette vilaine fiche Lala

_________________

Wild and strong, I can't be contained
Never bound nor ever chained.


 

Finn – Wei – Leif – Lysandre Oliver
Compte principal



avatar
Age : 23
Messages : 54

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: prothèses Dorsale, ainsi qu'aux épaules, hanches et genoux - implants oculaires, auditifs, à la nuque
Sac:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 22:04
Elle était pas vilaine ma fiche... juste... différente... Headache
avatar
Maître de l'Espace
Age : 30
Fonction : Barman/assassin
Messages : 378
Localisation : Espérez juste que ce ne soit pas votre chambre à la nuit tombée

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: Implants oculaires bilatéraux - peau - prothèses brachiales pour des lames
Sac: une dague à rouelle, un chapeau hait de forme, des gants de cuir noirs
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Lun 4 Déc - 22:17
mdr oui ça te va bien de dire ça

_________________



Le mal se connaissant est moins affreux et plus près de la guérison que le mal s'ignorant.

Never again will I be dishonored
And never again will I be reminded
Of living within the world of the jaded
avatar
Maître Suprême
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateurhttp://masqu-arade.forumactif.com

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Ven 8 Déc - 13:03
Bienvenue à Synchro ! Te voilà citoyen de la bulle et pour cela il te reste encore quelques étapes à accomplir. Dans un premier temps, le recensement de ton personnage ICI. Ensuite, tu peux demander un logement LA.
Pour te faciliter la tâche, nous te proposons aussi d’inscrire tes liens et tes RPs A CET ENDROIT.

Et enfin, s’il te vient l’envie de donner vie à certains personnages, tu peux proposer tes scénarios DANS CE COIN.

Il ne te reste plus qu’à profiter et t’amuser !
avatar
Age : 23
Messages : 54

Feuille de personnage
Attributs et compétences:
Implants et prothèses: prothèses Dorsale, ainsi qu'aux épaules, hanches et genoux - implants oculaires, auditifs, à la nuque
Sac:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

le Ven 8 Déc - 13:23
Yeah, merci ! Lovelynod
Contenu sponsorisé

Re: Quand espion rime avec ronron - Sidonia M'aala

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum